Règles du Rami

Les règles du Rami ont pendant longtemps été considérées comme les plus simples à apprendre parmi tous les jeux de cartes  Elles sont très simples et non-ambigües. De plus, les règles du Gin Rami en particulier n’utilisent qu’un seul jeu de cinquante-deux cartes, ce qui rend le jeu beaucoup plus rapide.

Jeu de Rami en Ligne Gratuit
Cliquez Ici

Par exemple, la jeu repose sur le format traditionnel du tirage et rejet de cartes à chaque tour, mais n’exige pas que les joueurs étalent leurs combinaisons sur la table. Cela signifie qu’ils doivent prendre une carte et en rejeter une autre avant la fin de leur tour, mais ils n’auront pas besoin de prêter attention aux cartes que les adversaires ont placé devant eux. Ils doivent à la place essayer d’assembler au plus vite toutes leurs cartes en combinaisons avant la fin de la partie.

Selon les règles du Rami, les parties ne peuvent se terminer que lorsqu’un  joueur ne peut plus assembler de combinaisons supplémentaires et qu’il ne lui reste plus qu’une seule carte à rejeter sur la pile de la défausse (ce que l’on appelle un « knock »). Il peut aussi faire un gin s’il ne lui reste aucune carte à rejeter et que toutes ses cartes forment des combinaisons valides. A ce moment là, les règles du jeu stipulent qu’il doit étaler toutes ses cartes sur la table pour indiquer aux autres joueurs que la partie est terminée.

Ensuite, les règles du Rami indiquent que toutes les cartes qui ne font pas partie de combinaisons pour chaque joueur sont additionnées lorsqu’un autre joueur fait un gin ou un knock. Mais il arrive souvent qu’un joueur effectuant une de ces actions ne remporte pas systématiquement la partie. En pratique, si le joueur qui a fait un knock a le nombre de points le plus faible, il reçoit la différence entre les nombres de points. Si les scores sont égaux, ou si le nombre de points du knockeur est supérieur à celui d’un adversaire, alors cet adversaire remporte la partie et reçoit la différence de points et un bonus additionnel de dix points.